Portraits des droits de l'Homme-

de Stephen Essel à Olympe de Gouges

Florence Bouvry

Plasticienne

Un portrait n’appartient ni à son auteur, ni à son modèle, ni à son commanditaire, ni à ses héritiers. Un portrait appartient à celui qui le regarde"(Pierre Assouline 2007 : )
Le portrait d’histoire  compose des figures que la nation reconnaît, investit et autour desquelles elle se configure, qu’il s’agisse de personnages publics : le grand homme, écrivain, artiste, politique, scientifique ou anonyme.
Ces portraits ici présentés sont ceux d’hommes et de femmes qui ont reçu le prix Nobel de la paix ou l’équivalent comme le Right Livelihood, sorte de « prix Nobel alternatif » pour avoir lutter  pour la paix, les droits de l'homme, l'aide humanitaire et la liberté.

  22 lés: décor de papier peint et mur supportent conjointement ces portraits de

« Grands Hommes» pour en perpétuer le souvenir. Le cadre baroque de cette « imago » qui évoque les portraits d’apparat fait irruption dans l’espace domestique pour faire l’éloge de ces défendeurs (défenderesses) des droits de l’Homme. -

 

 

 

Montage - Impression numérique sur bâche- Format 300 x 100 cm